Notre rgion

Temporairement appelée Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, le nom Occitanie est officiel depuis le 28 septembre 2016 et effectif depuis le 30 septembre 20161, il est sous-titré « Pyrénées-Méditerranée »2.
Elle s'étend sur 72 724 km2 ce qui en fait la troisième plus vaste région de France derrière la Nouvelle-Aquitaine et la Guyane, et la deuxième de France métropolitaine3. Elle compte 5 683 878 habitants (population municipale au 1er janvier 20134, et constitue ainsi la cinquième région française (et métropolitaine) la plus peuplée. Sa densité de population est inférieure à la moyenne de la France métropolitaine, avec 78 hab./km2, soit la sixième plus faible densité parmi les régions françaises (et la quatrième parmi les régions hexagonales). Mais sa population est très inégalement répartie, avec deux métropoles importantes (Toulouse et Montpellier), un littoral méditerranéen assez densément peuplé, et des régions rurales appartenant à la « diagonale des faibles densités ».

La ville d'Agde, surnommée parfois « la perle noire de la Méditerranée » à cause de ses monuments construits en pierre basaltique, a une longue histoire. Fondée au Vème siècle av. J.-C. par des Phocéens venus de Marseille, elle a été dès l'an 500 et jusqu'à la Révolution le siège d'un évêché. Face à l'évêque, qui détient dès le xiie siècle le pouvoir temporel de la vicomté d'Agde, la ville fut très tôt, vers le début du xiiie siècle, administrée par des consuls, préfiguration des municipalités modernes.
Ville portuaire depuis l'Antiquité, favorisée vers la fin du xviie siècle par l'ouverture du canal du Midi, Agde tira longtemps l'essentiel de ses revenus du commerce maritime et de la pêche. La ville a subi le déclin de son port sur l'Hérault, à cinq kilomètres de la mer, surclassé par celui de Sète dès l'arrivée des navires à vapeur. Au début du xxe siècle, la commune vivait principalement de la pêche et de l'agriculture (viticulture). Elle connaît une nouvelle phase de développement depuis la construction, dans les années 1970-1980, de la station balnéaire du Cap d'Agde, dans le cadre de l'aménagement touristique du littoral du Languedoc-Roussillon. Elle est devenue l'un des principaux ports de plaisance de la Méditerranée, la première station touristique d'Europe par sa capacité d'hébergement, et bénéficie d'une renommée internationale. Si la ville compte 24 567 habitants permanents, la population peut atteindre 200 000 personnes pendant la saison d'été, où elle devient la seconde ville du Languedoc-Roussillon.

 

 

 

 

COBERO IMMOBILIER CONSEIL

65, rue Brescou
34300 Agde

contact@coberoimmobilier.com

Tlphone 04 67 90 69 50